Le blog Bretania

11 billets

Aucun abonné

Billet

blog-post-featured-image

La poétesse et le philosophe

Les cahiers et corrrespondances d'Anjela Duval sont accessible sur Bretania via Les collections numérisées de l'université de Rennes 2. Chose inattendue : on retrouve parmi ses centaines de notes manuscrites des traductions en breton de l'auteur indien Rabindranath Tagore.

Est-il besoin de rappeler qui était anjela Duval, figure de la poésie en langue bretonne ?  Cette paysanne trégoroise avait été révélée au grand public par l'émission de André voisin : Les conteurs, dont voici deux extraits :


Anjela Duval et la terre, 1971. Contributeur : L'Ouest en mémoire

Anjela Duval et la Saint Jean, 1971. Contributeur : L'Ouest en mémoire

Parmi les carnets et notes manuscrites, on retrouve des traductions de poésies assez inattendues : 



Duval, Añjela (1905-1981), “Dac'her a zo eeun O Mestr / traduction en breton d'un poème de Rabindranath Tagore par Anjela Duval,” Collections numérisées - Université de Rennes 2


Duval, Añjela (1905-1981), “Karantez (diwar Rabindranath Tagore) : variante manuscrite / Anjela Duval,” -
Collections numérisées - Université de Rennes 2


Duval, Añjela (1905-1981), “L'offrande lyrique / Rabindranath Tagore ; traduction inédite d'Anjela Duval,”Collections numérisées - Université de Rennes 2


Duval, Añjela (1905-1981), “La corbeille de fruits / Tagore [suivi de] Patatez ha kig sall /Anjela Duval,” Collections numérisées - Université de Rennes 2



Description de cette image, également commentée ci-après
Il s'agit de poèmes d'un celèbre auteur indien : Rabindranath Tagore (1861 - 1941) aussi connu sous le nom de Gurudev. Penseur et écrivain inclassable, compagnon de route de Gandhi, il fut en 1913 le premier prix nobel de littérature non européen. Mais comment Anjela Duval, a-t'elle pu s'initier à ses écrits ? 

Rabindranath Tagore (photo : wikipédia)





On sait que la poétesse bretonne avait pu se forger une éducation littéraire par le biais de revues en langues bretonnes comme "ar bed keltiek", mensuel en breton rédigé depuis l'Irlande par Roparz Hemon. Ce dernier étant connu entre autre pour ses travaux d'internationnalisation de la littérature bretonne, et pour son admiration pour un certain... Tagore. 

Roparz Hemon, contributeur : Dastum


Ivona Martin, secrétaire de Roparz Hemon et de la revue "Ar bed Keltiek" était considérée comme une ami d'Anjela Duval. C'est encore elle qui a encouragé la démarche littéraire de la poètesse, l'incitant à écrire en langue bretonne. Elle était également passionnée de littérature orientale et initiée aux écrits de Tagore.


Ivona Martin (au centre), contributeur : KDSK


Anjela Duval aura d'ailleurs l'occasion d'affirmer sa dette intellectuelle envers Roparz Hemon et de lui témoigner sa reconnaissance par un éloge funèbre sous forme de poème ("teir rozenn"). 



Duval, Añjela (1905-1981), “Cahier manuscrit n° 37/ Anjela Duval,” Collections numérisées - Université de Rennes 2

Écrit par Marc-Antoine Ollivier

Description du blog

Les documents nous parlent ! Découvrez le patrimoine et l'histoire de la Bretagne par le truchement des documents et archives conservés par nos partenaires.