Le blog Bretania

12 billets

Aucun abonné

Billet

blog-post-featured-image

Le Dr Laënnec, inventeur du stéthoscope.

S'il fallait se souvenir d'un objet qui a contribué à révolutionner la Médecine, ce serait le stéthoscope. Cet instrument, encore utilisé aujourd'hui, a été mis au point au 19ème siècle. Son inventeur, le médecin quimpérois René-Théophile-Hyacinthe Laennec est considéré comme le fondateur de la pathologie pulmonaire moderne.


Portrait en buste (1825). Sur le côté droit de l'estampe, on distingue le stétoscope qu'il a mis au point en 1816. Source : Musée départemental breton. Lien vers la notice.

René Laënnec naît à Quimper en 1781. Il est issu d'une famille de notables : son père est avocat et son grand-père, Michel Alexandre Laënnec, est maire de Quimper de 1763 à 1765.  Fait original : son berceau en osier est aujourd'hui conservé au Musée départemental breton.


Landau en osier de René Laennec (fin du 18e siècle) conservé au Musée départemental breton à Quimper.  Lien vers la notice.

Le jeune homme entreprend des études de Médecine à Nantes, sur les conseils de son oncle, professeur à l'école de Médecine. Cette lettre manuscrite, adressée à son père, depuis Nantes, témoigne de ses activités lors de ses années estudiantines en 1800.

« Mon cher papa [...] je me trouve actuellement sans aucune autre occupation que celle de continuer mes études, occupation à laquelle il est d'ailleurs temps que je m'adonne sérieusement. »


Lettre manuscrite de Laënnec à son père, datée de Nantes, 29 vendémiaire 9e (1800). Source  : Médiathèques de Quimper Bretagne Occidentale


René Laënnec devient élève puis collaborateur de Jean-Nicolas Corvisart, qui s'intéresse notamment à la cardiologie, à l'hôpital de La charité à Paris.
En 1816, il est nommé médecin en chef à l’hôpital Necker et entreprend des recherches sur les maladies pulmonaires. Cette même année, le jeune médecin met au point un instrument qui permet de mieux percevoir les bruits du thorax, par la technique dite de « percussion » . Le stéthoscope répond à un double objectif : à une époque où l'on n'existe ni radio, ni échographie, il permet d'amplifier le son des poumons et du rythme cardiaque afin de détecter d'eventuelles pathologies. Par ailleurs, cet instrument permet d'ausculter les patients sans les déshabiller.  C'est le début de la médecine moderne.
En 1819,  René Laënnec publie un traité de médecine : De l'auscultation médiate: ou traité du diagnostic des maladies des poumons et du coeur.
Outre l'invention du stétoscope, René Laënnec est aussi un médecin reconnu pour ses recherches sur la péritonite et de la cirrhose ainsi que la tuberculose. Il décède en 1826 à Ploaré (29).


Illustration de la maison où est décédé Laënnec en 1826. Il s'agit du Manoir de Kerlouarec, à Ploaré, dans le Finistère. Réalisée par Henry Lucien Cheffer, datant de 1925-1930.  Source : Musée départemental breton.  Lien vers la notice.

Carte postale du manoir de Kerlouarnec, éditée à l'occasion du centenaire  de la mort de René Laënnec, en 1925. Au recto, un timbre comportant un portrait du médecin en médaillon, a été édité par le Comité national de défense contre la tuberculose.. Source : Archives départementales d'Ille et Vilaine. Lien vers la notice.

De nombreuses villes lui rendent hommage en lui attribuant le nom d'une rue, d'une place ou d'un bâtiment. Une statue a été érigée à son effigie à Quimper, devant le musée des Beaux-Arts.

Statue de René Laënnec. Carte postale de la collection Villard. Source : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine. Lien vers la notice.


Certains artistes reproduisent aussi son visage, au travers des sculptures, des peintures ou des gravures, comme ces oeuvres réalisées dans les années 1920, visibles sur Bretania.



René-Théophile Laënnec par Henry Huerre en 1924.
Source :  Musée départemental breton. Lien vers la notice.

Buste en céramique crée par Georges Robin pour la faïencerie HB Henriot à Quimper en 1925.
Source : Musée départemental breton.  Lien vers la notice



Écrit par Soizick Aubry

Description du blog

Les documents nous parlent ! Découvrez le patrimoine et l'histoire de la Bretagne par le truchement des documents et archives conservés par nos partenaires.