Quand l’historien doit faire confiance à des faux : les chartes confirmatives de Conan iv, duc de Bretagne, aux Templiers et aux Hospitaliers

Article

Colin François

Edited by Presses universitaires de Rennes ; Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest

Les possessions des ordres religieux-militaires de l’Hôpital et du Temple dans le duché de Bretagne sont difficiles à recenser avec précision. Leur étude s’appuie principalement sur deux chartes, qui énumèrent de façon sommaire les biens des Hospitaliers et des Templiers en Bretagne, datées respectivement de1160 et1182, et attribuées au duc Conan iv. Elles ont été longtemps tenues pour authentiques, mais leur caractère apocryphe a été démontré en 1872 par Anatole de Barthélemy, qui plaçait leur rédaction dans la seconde moitié du xiiie siècle. Pourtant, l’examen des conditions dans lesquelles apparurent les premières copies de ces chartes suggère qu’elles ont probablement été réalisées toutes deux par les Hospitaliers dans la décennie 1310. La charte concernant les Hospitaliers aurait permis d’obtenir la sauvegarde royale en 1312, celle concernant les Templiers aurait servi peu après à répondre aux contestations auxquelles se heurtaient les Hospitaliers quand ils cherchaient à être investis des biens templiers. L’état du temporel des ordres militaires, tel qu’il est décrit dans ces chartes apocryphes, serait donc celui du début du xive siècle.

Consult online

Loading enrichments...