La section locale de "La Croix-Blanche" (oeuvre antialcoolique). Plaque photographique

Image

Auteur : THEZAC Jacques de

Contributeur : Musée départemental breton

Edité par Musée départemental breton - Quimper

Fondée en novembre 1899, sur le modèle de la Croix-Bleue protestante, la Fédération catholique de la Croix Blanche était une ligue antialcoolique qui comptait des sections diocésaines dans tout le pays. Elle ne se développa dans le Finistère qu'à la veille de la première guerre mondiale sous l'impuslion de Monseigneur Duparc. Le groupe de la Croix-Blanche de l'île de Sein fut créé en janvier 1913. Il comptait alors 102 membres dont 10 adolescents, 25 hommes et 67 femmes. Six mois plus tard, son effectif s'élevait à 206 membres pour 1072 habitants. Les adhérents portent l'insigne de la Croix blanche. Ils sont ici en compagnie de l'abbé Pallier, vicaire de la paroisse. Vice-président de l'Oeuvre, Jacques de Thézac se battit très tôt pour la création de "groupes de tempérance" et fit des Abris du Marin les bases logistiques de sa propagande. Il y organisa des conférences antialcooliques à l'issue desquelles les pêcheurs pouvaient s'enrôler dans la Croix-Blanche. C'est ainsi qu'une centaine de marins du Guilvinec, à la suite d'une conférence, le 8 février 1914, signèrent un "engagement d'honneur" les obligeant à ne plus consommer d'alcool pendant trois mois.

Consulter en ligne

Chargement des enrichissements...