Distillerie Muron et Cie, actuellement usine de boissons non alcoolisées Besnier, 12 route de Rennes (Châteaubourg)

Oeuvre architecturale

Installée entre la Vilaine et la gare de Châteaubourg, l'usine est desservie par un embranchement ferroviaire relié à la ligne Paris-Brest. Ensemble entièrement remanié, moderne, avec des bâtiments d'exploitation recouverts d'un essentage de tôle et d'enduit couverts d'un toit terrasse ou d'un toit à longs pans. Seul le logement patronal, en partie réutilisé par les bureaux, se distingue par son architecture soignée. Il s'agit d'un bâtiment de plan centré, enduit, à rez-de-chaussée surélevé desservi par un degré rectangulaire. Il compte un sous-sol, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage de comble couvert d'un toit à croupes en ardoises. Ce dernier est percé d'une lucarne à ailerons, surmontée d'un fronton circulaire flanqué, de part et d'autre, d'un oeil-de-boeuf.Distillerie créée en 1922 par M. Mouchotte sur un terrain appartenant à la Société Muron et Cie. Elle existe alors sous la raison sociale Muron et Cie. A l'origine, l'usine est construite pour traiter 100 t de pommes par jour, mais elle va très rapidement doubler sa production. Malgré sa construction récente, de gros sacrifices sont faits pour changer et moderniser son matériel. Aussi, grâce à ses derniers perfectionnements, en 1925, l'usine traite plus de 25 000 t de pommes par campagne et produit plus de 15 000 hl d'alcool extra-neutre à 95-97°. Sa situation géographique lui permet d'approvisionner dans toutes les directions. En 1936, l'établissement est racheté par deux groupes toujours actifs qui se partagent respectivement la distillerie (Besnier) et la production de jus de fruits.
Auteur(s) du descriptif : Gasnier Marina

Consulter en ligne

Chargement des enrichissements...